Mon projet yoga: 1 an après la décision qui a changé ma vie

By Isa | mon journal yogi

Nov 06
mon projet 1 an après la décision qui a changée ma vie

Il est temps pour moi de vous faire part de l'évolution de mon projet...C'est il y a un an que j'ai décidé de poser ma mise en disponibilité de l'administration pour vivre de ma passion. Il y a un peu plus d'un an, je commençais mes études de naturopathie et je me préparais à suivre ma première formation pour devenir professeur de yoga. Quand j'ai envoyé ma première demande d'information à la direction des ressources humaines, j'étais euphorique.

Un an après, alors que je vis ma première "vraie" rentrée de professeur de yoga et ma 2ème année de naturopathie, mes objectifs deviennent plus clairs mais c'est aussi l'heure du 1er bilan. Car l'euphorie du début est vite retombée.

Comment vivre en étant prof de yoga?

En effet, cette question m'est passée un peu au dessus de la tête...Pourtant, il est essentiel de bien préparer son projet du point de vue financier.

projet prof de yoga

Que fait un prof de yoga?

Inhérent au métier dans le domaine du bien-être, on pense souvent qu'un professeur de yoga n'a pas grand chose à faire. Fumer un peu, faire brûler de l'encens et jouer de la guitare en mangeant des graines, voilà son programme.

H​alte aux clichés! De mon côté, je ne fume pas, je ne brûle pas d'encens car ça me fait tousser, je ne sais jouer d'aucun instrument de musique...Par contre je mange des graines mais heureusement mon alimentation est un peu plus diversifiée. 

Le fait est que c'est un véritable métier. Pourtant, il semblerait que les clichés sont tenaces. Vous n'avez pas grand-chose à faire apparemment, et votre entourage, famille ou amis seront là pour vous rappeler que vous avez la belle vie. En effet, choisir son métier est une chance, j'en suis très consciente. Faire de ce qu'on aime un métier est un cadeau. Mais pas un cadeau gratuit

D'ailleurs, quand pensez vous que j'écris cet article? Il est 20h, samedi soir. Soit je n'ai pas de vie sociale, soit je suis une acharnée du travail. Depuis que je travaille en tant qu'indépendante, tous mes collègues sont dans mon cas, ce sont des bourreaux de travail. Il y a plusieurs raisons à cela.

C'est bien connu, quand on aime, on ne compte pas. On ne compte pas ses heures donc. De plus, travailler avec des personnes enrichit considérablement notre métier, notre passion et nous pousse à nous améliorer. Je cherche sans cesse à essayer d'améliorer mes cours, à faire en sorte que mes élèves en retirent un maximum de bénéfices. Cela exige et demande de nombreuses heures de formations, auto-formation ou cours, ateliers, séminaires.

Mais il y a une autre raison...

Faire son budget en tant que prof de yoga:

Car, contrairement à ce que je croyais, gagner sa vie grâce au yoga n'est pas si simple. ​Certes, on travaille énormément, mais à la fin du mois il ne reste pas toujours grand chose. Ajoutez à cela des centres qui ne payent pas toujours à temps, vous aurez donc une idée assez précise de l'état de mon compte en banque.

Comme on m'a déjà dit "mais c'est super, comme ça tu peux te détacher de l'argent". En effet, c'est comme jeter dans une rivière infestée de piranhas une personne qui ne sait pas nager. Vous apprenez en un temps record à économiser, à vous séparer de certains bien matériels et surtout à vous contenter de l'essentiel.

La question de l'argent dans le yoga

projet prof de yoga

La place de l'argent dans notre vie

"Parce que l'argent c'est quoi? Une énergie, blablabla; remerciez moi car je vous épargne le topo habituel."

L'argent, du moins, dans notre société représente en quelque sorte notre "sécurité". C'est grâce à l'argent que l'on va s'acheter à manger, que l'on va pouvoir payer un loyer et avoir un toit pour s'abriter. C'est toujours grâce à l'argent que l'on va pouvoir se payer un billet de train pour rendre visite à sa famille. ​

L'argent ne fait pas le bonheur, je pense pouvoir l'affirmer, en faire mon mantra et me le tatouer. Certes. Mais il y contribue dans le mesure où, sans cette sécurité de base il est difficile de faire des projets et d'envisager son avenir sereinement. ​

Vivre dans le moment présent est essentiel, mais il  faut quand même pouvoir se dire qu'on aura de quoi manger et un toit le lendemain.

Peut-être vous demandez vous pourquoi je m'épanche là dessus. Est ce que je vais vous soutirer de l'argent de manière malhonnête?​ Pas d'inquiétude! Je pense juste que j'aurais bien aimé lire ce genre de témoignage avant de commencer. Non pas que j'aurais pris une décision différente. Mais j'aurais peut être été plus humble mais surtout plus réaliste.

Tout travail mérite salaire

Travailler dur est primordial quand on se lance dans une telle aventure. Cela implique moins de temps pour sa famille, pour ses amis. Et ça, c'est peut-être pire que l'argent au final. Car votre projet prend énormément de place dans votre vie. Mais c'est aussi le seul moyen pour parvenir à vos fins.​

Être dévoué ne suffira pas. j'ai appris l'importance de l'organisation, de la discipline et du repos. Car ne pas se reposer c'est foncer tout droit dans le mur.

Mais alors, comment faire?

Les danger de la loi de l'attraction

La question de l'argent dans le yoga

Je n'ai pas de réponse miracle. Tout ce que je sais c'est que vivre de sa passion ne se fait pas en claquant des doigts. C'est cette partie manquante  que je reproche aux lois de l'attraction. "Demandez à l'univers", "L'univers vous écoute"...Mais pas sans rien faire. On sous estime toujours la dose d'implication et de travail que l'on doit fournir pour parvenir à faire de ses rêves une réalité. 

Pour rejoindre ce que je vous avais partagé sur le lien entre réseaux sociaux et yoga, creusez toujours derrière l'image, pour atteindre la réalité. Je travaille bien plus qu'en étant salariée. Je n'ai pas mes week-ends de libres. Je n'ai quasiment pas de vacances.

Ha et dernière chose, on travaille quand les gens ne travaillent pas. Ce qui peut modifier en profondeur votre vie sociale 😉

Que faire si vous cherchez à créer votre projet?

Travaillez dur pour créer votre projet

Quel est le but de cet article? Vous dégouter? Au contraire, vous encourager à poursuivre vos rêves et à construire VRAIMENT votre projet. Mais surtout: à être conscient(e) du travail que cela demandera. Croyez en vous, croyez avant tout en vos capacités à atteindre vos objectifs. 

quote-left
quote-left

Croyez en vos rêves ils se réaliseront peut-être.

Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.

Martin Luther King

Personne ne sera là pour vous donner le fruit, c'est vous qui prendrez une échelle, vous grimperez petit à petit. Si vous tombez? Vous remonterez pour l'attraper vous même. Ce ne sera pas forcément très facile, mais ce sera votre parcours. Votre rêve, votre projet.

N'attendez pas que l'univers vous donne tout: cela n'aura pas de saveur. Prenez les devants et allez au delà de vos limites, de vos croyances et de vos peurs. Vous en avez les capacités, nous avons tous les capacités en nous. 

Utilisez les outils pour progresser et apprendre

projet prof de yoga

Il y a bien sur de formidables outils. ce sont les livres, votre entourage, des vidéos. Désormais on peut se former de chez soi! Quel dommage de ne pas en profiter... 

Le livre mindset (dont je vais vous faire un résumé, c'est ce que je vous dis depuis des mois) qui m'a permis de ne plus considérer les critiques et les compliments de la même façon. C'est lors de cette lecture que j'ai réalisé que nous avons tous un potentiel qui ne demande qu'à être travaillé. 

Mes élèves, mes proches mais aussi vous, mes lecteurs, qui m'aidez comme personne à m'améliorer. À aiguiser mon analyse, à m'expliquer de manière plus claire. J'ai réalisé que toutes les personnes autour de moi cachent des trésors. Certains écrivent des livres, je suis admirative. D'autres ont des sites extraordinaires. Et d'autres encore  des personnalités hautes en couleurs et riches d'expériences. Toutes et tous m'apportent de l'or pur.

Le bilan de mon projet après 1 an 

Alors bien sur, mes finances sont un peu tristes mais je suis bien plus riche aujourd'hui qu'il y a un an.

Ma liste des plus gros évènements:

  • J'ai terminé ma première année de naturopathie. 
  • Comme j'ai validé une formation de professeur de yoga.
  • Je me suis initiée à l'acro-yoga.
  • Bien sur, j'ai quitté un travail de fonctionnaire que j'avais depuis 7 ans
  • Je me suis lancée dans l'aventure de l'entreprenariat sans aucune aide financière
  • Du coup...j'ai vidé mes économies...
  • j'ai rencontré des dizaines d'élèves au cours de mes cours de yoga. Et j'ai pu lier des liens forts avec certains et certaines..
  • Mais aussi, j'ai pu créer de partenariats avec des entreprises éthiques de ma ville et d'autres professionnels. 
  • Enfin, j'ai créé ce blog et cet espace  d'échange que je suis si heureuse de partager avec vous. 

C'est une liste non exhaustive de cette année bouleversante. 

Est-ce que je suis bien placée pour donner des conseils? Pas vraiment. Mais je peux vous partager mon expérience et les leçons que j'ai pu tirer de cette aventure.

Mes conseils pour vous lancer à 200% dans votre projet

Tout d'abord, n'attendez pas que vos ami​s et vos proches agissent comme vous auriez agi. Certaines personnes vous soutiendront, d'autres vous étonneront par leur présence, mais aussi, d'autres resteront très silencieuses et peu présentes. Au final, c'est une bonne chose: rappelez vous que c'est pour vous que vous avez choisi ce chemin. Tant pis si votre entourage n'approuve pas à 200% vos choix. Si on doit agir en fonction de l'approbation des autres, on ne vit pas.

Ensuite, préparez vous à de l'incompréhension, surtout si vous vous lancez en ligne. De mon côté, j'ai fait le choix d'utiliser les réseaux sociaux. Certaines personnes ne comprennent pas qu'il s'agit d'une partie de mon travail, elles pensent que c'est de l'amusement. Idem pour votre travail sur un blog ou en vidéo, C'est compliqué d'expliquer qu'il s'agit d'une partie de son "travail" et non pas d'un passe temps. Cela est dû à la vision encore très classique de travail = bureau ou commerce.

Surtout, prenez le temps de vous accordez des moments de pause, en "off" où vous pouvez débrancher. Je n'en ai pas beaucoup, je dois l'avouer mais ils sont indispensables à mon équilibre.

La question la plus importante à se poser:

projet prof de yoga

Au final, la seule question qu'il faut se poser est "pourquoi j'ai envie de cette vie?", et de tout ce que ça implique par la suite. Si vous n'avez pas une grande motivation et une réelle envie derrière votre projet, cela sera dur. Car, prof de yoga ou autre projet, la vie ne ressemble pas à un compte instagram. Il y a ce qu'on partage de nos activités, les bons côtés, les choses positives. Mais derrière il y a les doutes, les soirs de grosse fatigue et le stress du matin en regardant son compte en banque. 

Pour conclure, j'aimerai lire vos retours d'expériences, si vous avez tenté l'aventure, si vous pensez à le faire ou si vous n'osez pas. J'adore vos petits mots et ils me font vraiment chaud au coeur. Alors, d'avance un grand merci. Comme toujours, cet article est fait pour être partagé 😉

Follow

About the Author

Professeur de Yoga Hatha & Vinyasa, étudiante en naturopathie et passionnée de cuisine yogique. Mais avant tout, amoureuse de la nature et des montagnes. Fondatrice du site internet www.yogisa.life

Leave a Comment:

(8) comments

Lucie 11/07/2017

Coucou Isa, merci pour cet article qui a le mérite d’être honnête. Il m’a fait réagir sur pleins de choses alors désolée pour le roman qui s’annonce :
– La loi d’attraction : beaucoup pensent que « si tu y penses, cela se réalise », en clair, tu es tranquille sur ton canapé, et tout t’arrive sans effort, c’est génial mais comme je l’explique souvent ce n’est pas le cas !!
Il faut savoir que tout part de toi, de tes blessures, de ton caractère, de tes pensées, et désolée de ne pas t’épargner le topo mais tu es une forme d’énergie à toi seule. Imaginons quelqu’un qui veuille attirer des clients, il peut faire des chèques d’abondance une fois par mois, des affirmations positives 5 minutes chaque jour, si son corps tout entier vibre tout le reste du temps un manque de confiance en soi, la peur de réussir, il y a une telle dissonance là dedans que l’on ne peut s’attirer ce qu’on demande.
Si tu poses une intention et que tu passes le plus clair de ton temps à râler, critiquer, te traiter comme un moins que rien, ça ne marchera pas, car ton être tout entier est en train de dire « je mérite pas ce qu’il m’arrive ». (c’est un simple exemple je sais bien que tu n’es pas concernée).
Donc ce que j’aimerai dire c’est que la loi d’attraction ne fonctionnera jamais sans un profond travail sur soi en amont et notamment sur ses blessures d’enfance.
J’ai travaillé six mois avec une cliente pour lui faire comprendre qu’elle avait de la valeur, un jour, elle m’a rappelé pour me dire qu’elle avait trouvé l’appartement de ses rêves, qu’on lui avait proposé un emploi dans cette agence immobilière sans qu’elle n’ait rien demandé, et le mec de ses rêves lui avait demandé de ses nouvelles… Alors oui les miracles arrivent, quand on change son image de soi avant tout.

Moi aussi j’ai peur par rapport à l’argent, honnêtement, je vois la fin de mes droits au chommâge qui approche et ma situation actuelle ne me permet pas de gagner ma vie tel que je l’aimerai. Mais cette histoire d’énergie m’a quand même apporté beaucoup, pas pour se dire: l’argent ça ne vaut rien, mais pour prendre du recul sur cette idée née de la société que l’argent faisait tout, que trop en gagner rendait mauvais, autant de clichés dans lesquels on a baigné et qui empêchent selon moi une abondance financière, parce que ton esprit dit oui mais ton inconscient dit non.

Ce que je sens dans cet article, c’est que tu parviens au point de ton projet où j’étais il y a quelques mois, avec des peurs et des doutes parce qu’on aimerait que ça fonctionne de manière proportionnelle à l’énergie qu’on donne, mais l’effet boomerang arrive plus tard parfois.
J’ai mis pendant des mois toute mon énergie à trouver des clients, me faire connaitre sans résultat, je suis partie en vacances quelques jours et là j’ai gagné 3 clients d’un coup (ce qui est énorme pour moi). Pourquoi? Va savoir. On ne contrôle pas tout. Je me suis sentie vraiment comme dans des montagnes russes parfois, la motivation au plus bas pour perséverer, en voulant arrêter de croire à toutes ses conneries d’univers (dommage que ce soit avec cela que je travaille), mais j’ai tenu bon (j’ai juste oublié de chercher un autre travail peut être), et aujourd’hui il y a autre chose qui s’annonce, je refuse de me dire que je devrais retourner « bosser a contre coeur » d’ici un an, et peut être que ça marchera pas trop non plus, mais en attendant je fais ce que j’aime et j’arrête de me concentrer sur le manque, parce que ça n’attire que des blocages. Aujourd’hui ça va alors un problème à la fois…
Il faut apprendre à lâcher prise sur nos résulats, et je te dis ça, je suis passée par ce que tu ressens je sais que t’es peut être en train de te dire « pfff » parce qu’à ta place je me le dirai aussi, mais lâche prise et tu verras, et si tu veux travailler sur toi pour débloquer des choses je suis là, même gratuitement. 😉
C’est officielement le plus long commentaire de l’histoire.
BISOUS

Reply
    Isa 11/07/2017

    hello Lucie, et tout d’abord un grand merci pour ce deuxième article 😉 Très sincèrement, c’est génial que tu partages autant. Merci c’est pas assez par rapport à toute la gratitude que je ressens! En tout cas tu me booster. car ce que tu me partages fait vraiment écho en moi. Merci de toutes ces précisions sur les lois de l’attraction, j’entend parfois de choses qui me hérissent les poils et je trouve que tu as merveilleusement bien résumé.
    End demandant la mise en dispo, je pensais que mes économies allaient suffire. Ensuite, le premier centre de yoga ne m’a pas payé…Sauf que je ne l’ai su que 3 mois après, tout mon budget a tés faussé et je me suis retrouvée…bé comme dans une rivière pleine de pirahna, en vraiment mauvaise posture. n’ayant droit à rien vu que je suis ancienne fonctionnaire, j’ai du trouver des solutions. Bosser comme une folle. Et mettre de côté mon projet initial, construire qqch en ligne 🙁
    J’ai commencé l’écriture en octobre, et ça allait pas. vraiment pas…
    Depuis, les discussions que j’ai eues avec toi et un livre (dont je vais parler très bientôt) m’ont beaucoup aidé.
    Je dirai qu’en peu de temps en fait, j’ai retrouvé un équilibre. Je continue à travailler plus que jamais mais honnêtement? Tu (et tous les autres lecteurs, élèves etc) m’as redonné la motivation. Je pensais ne pas faire encore de vidéo cette semaine, mais j’ai trop envie d’en faire une en fait. grâce à toi. Car cela fait partie de mon plan et oui, je dois lâcher prise. Alors NON je ne fais pas « pff » mais je t’envoie un énorme merci. et de gros bisous bien sur…

    Reply
      Lucie 11/07/2017

      C’est génial d’être entourée pour te remotiver en cas de problématiques, car comme tu l’a dit, se lancer n’est pas le plus dur, le plus dur c’est de tenir le coup.
      Je suis sûre qu’en prenant confiance en ce que tu offres (car ton travail est tout bonnement incroyable), tout va se fluidifier ! Je sens que tu es sur le bon état d’esprit et l’équilibre se fera je t’assure ! 😉

      Pour les stages, je serais ravie que tu en fasses un vers chez moi aussi ! Un jour on se fera un petit atelier developpement personnel/yoga tu vas voir ! :p
      En plus j’ai la place de t’accueillir et de te loger quelques jours.

      Et je dois te dire que tu n’as pas soulevé toutes tes victoires durant cette année: avoir construit une communauté fidèle et authentique, fournir un travail de qualité dans tes articles chaque semaine, avoir ouvert ta chaine Youtube et construit aussi une communauté sur ce réseau, avoir plusieurs créneaux de cours par semaine, je dois dire qu’en un an c’est quand même incroyable ! On croit toujours que ça ne va pas assez vite quand on a la tête dans le guidon, mais c’est énorme ce que tu fais ! Je crois beaucoup en toi ! 😉

      Reply
Suny 11/07/2017

Merci pour ce beau témoignage Isa. J’ai justement regardé ta vidéo au sujet de l’argent ce week-end, et j’ai beaucoup aimé ce que tu y dis. L’argent a une drôle de place dans nos mœurs et dans nos cœurs ! Mais, indéniablement, on en a besoin, de nos jours, pour vivre, et même s’il ne fait pas le bonheur, tout travail mérite salaire, même si ton travail est ta passion, alors il n’y a pas de raison que tu n’aies pas droit, toi aussi, à ta rétribution !
Je te souhaite que cette aventure continue sous les meilleurs auspices et que « l’univers » t’accorde de meilleurs salaires à l’avenir. ^^
Si tu étais moins loin, je suivrais (et paierais ! 😉 ) tes cours avec plaisir, mais bon, on est un peu à l’opposé l’une de l’autre ! En attendant, j’apprécie beaucoup tes cours en vidéo. Et si jamais tu te lances dans les stages de yoga un peu partout en France, notamment en Bretagne, c’est avec plaisir que je viendrai y participer !
Des bisous 🙂

Reply
    Isa 11/07/2017

    Merci beaucoup pour ton passage et ce message…C’est adorable, je n’ai pas de mots…Oui, je pense de plus en plus aux stages 😉 Et ne connaissant pas la Bretagne, j’adorerai visiter et profiter un peu.
    Oui, malheureusement il me semble que parfois, c’est plus accepté que quelqu’un gagne de l’argent en s’ennuyant dans son travail (chose que j’ai pu remarquer dans la fonction publique) qu’en essayant de créer une activité et de vivre de sa passion. Peut être que c’est aussi une excuse au final, pour ne pas se lancer? En tous les cas, je te remercie grandement pour ta bienveillance. C’est toujours un plaisir d’échanger avec toi!

    Reply
Claire 11/07/2017

Hello Isabelle,
Ton témoignage est très touchant et j’espère qu’il en aidera plus d’un ! Comme tu le dis il faut réfléchir à tous les aspects, positifs et négatifs, avant de se lancer dans un projet comme celui-ci. Mais au final on en ressors grandi, la richesse qu’apporte une telle expérience vaut plus que tout l’or du monde, surtout quand on est jeune !
Personnellement je choisi la facilité : travail dans un bureau. Je n’ai pas forcément le goût de l’entreprenariat.. aussi je ne supporterais pas de travailler seule.
Mais le jour ou l’occasion se présentera, pourquoi pas !
En tout cas un très grand bravo, car quitter la vie « confortable » du secteur public ce n’est pas donné à tout le monde 🙂
Très belle semaine,
Claire

Reply
Claire L. 11/07/2017

Tu es une merveilleuse prof de yoga, une magnifique personne et ton travail est d’excellente qualité.
« On reconnaît un arbre à ses fruits » : de beaux fruits comme ça vont se vendre et te donner les moyens de te développer. J’en suis absolument convaincue. Travailler en indépendant est toujours un peu plus long à démarrer, mais si on fait du bon travail, cela se diffuse tout autour de soi.
Je pense que ta décision, celle qui a changé ta vie (é et pas ée 😉😂), est une excellente décision : l’Univers ne fait pas que donner, il a des besoins, et tu lui donnes tellement dans tes nouvelles fonctions que ça aurait été du gâchis de continuer à bosser pour les impôts (parabole des « talents » 😉). L’Univers est plus beau grâce à toi. Et ça… ça n’a pas de prix 🙏

Reply
Fabienne 11/07/2017

Bonjour isabelle
Merci pour ton article tres intéressant. J’ai fait moi aussi une formation de professeur de yoga et j’ai commencé a donner des cours depuis l’année passée. D’abord a des gens que je connaissais puis a des nouveaux eleves dans une salle amenagee chez moi depuis octobre. Je n’ai pas laisse tomber mon metier d’éducatrice pour personnes handicapées mentales et j’ai libéré un jour fixe pour donner des cours tous les vendredis. Cela me plait beaucoup mais c’est aussi bien fatiguant de cumuler les deux et difficile de se faire un peu d’argent (je suis auto entrepreneur ) avec la salle qui est petite et les gens qui veulent payer au cours,venir ou pas,qui trouvent ça cher (je demande 10 euros par cours et c’est degressif quand on s’inscrit ). Bref je comprends les galeres mais aussi le bonheur de partager le yoga et de chercher toujours plus de choses a apporter a ses cours. Comment faire pour laisser mon metier et ne plus faire que du yoga avec mes deux enfants a elever et mon mari qui c’est aussi lance dans lauto entreprise.? Je crois qu’il faut apprendre encore a patienter et persévérer. Je continue a te suivre sur les reseaux je suis trop loin pour se rencontrer pour le moment. A bientôt. Fabienne

Reply
Add Your Reply

Leave a Comment: