Eloge de l’optimisme

By Isa | Livres

Oct 30

Hello

Ravie de vous retrouver pour un nouvel article "livre" où on va parler d'optimisme et pourquoi voir le monde en optimiste!

J'ai entendu parler de ce livre en cours de psycho car en école d'ergothérapeute, on a une grosse partie psycho socio. C'est souvent le cas dans les études paramédicales. J'aime beaucoup ces cours : c'est très intéressant car ça permet de voir les choses sous d'autres perspectives.

Donc ce livre: il est vraiment facile à lire, pas très long et est plein de pépites. Si jamais tu le veux, il y a une vidéo sur youtube, om je reprends ce que je te dis ici 🙂

On va voir ce livre en 8 points, si il y a des choses qui vous intéressent plus que d'autres, le sommaire est juste en dessous, vous pouvez aller directement à la partie qui vous plait!

Qui est l'auteur, Philippe Gabilliet?

C'est un professeur de psychologie et de management.. Il est conférencier, vous trouverez d'ailleurs des vidéos sur youtube.

Il a écrit plusieurs ouvrages, dont "éloge de l'optimisme" dont on va parler aujourd'hui

L'optimisme, c'est quoi?

C'est un terme récent: né au début du 18ème siècle, il serait attribué à Leibniz, mais ce n'est pas le seul philosophe à l'avoir évoqué. En effet Voltaire dans son célèbre Candide ou l'optimisme "démonte" un peu le "meilleur des mondes" de Leibniz. 

Et cette vision de l'optimiste forcément naïf perdure encore aujourd'hui où une personne optimiste sera souvent considérée comme une personne qui voit "tout en rose"

Pourtant, être optimise c'est peut-être davantage une manière "d'être au monde", une attitude créatrice d'énergie positive envers soi, les autres et le Monde

Cette attitude comporte 3 dimensions:

  • Cognitive: les croyances, les valeurs, par exemple la recherche de solutions face à un problème
  • Affective: les sentiments, les émotions, par ex éprouver du plaisir par rapport à la réussite des autres
  • Comportementale: la manière d'agir, comme l'envie d'aller de l'avant et de développer ses ressources.

Ok, c'est bien beau, mais comment fonctionne l'esprit d'un optimiste?

L'état d'esprit d'un optimiste

Nous ne sommes pas les seuls à se poser la question. De nombreux chercheurs se sont penchés sur cette question en cherchant à distingur ce qui est inné (génétique) et de ce qui est appris (grâce à nos expériences)

Les résultats exposés dans le livre (je n'ai pas cherché ailleurs) semblent aller dans le sens ou 30 à 50% des traits psychologiques positifs seraient héréditaires. Mais que l'environnement, l'éducation et l'apprentissage jouent un rôle prépondérant. Si on devait faire un portrait robot de l'esprit optimiste on retiendrait 3 traits psychologiques.

Une manière d'envisager l'avenir: 

L'optimisme n'implique pas de voir tout en rose, mais de voir le futur avec un filtre positif. De cette manière, l'individu met plus de chances de son côté pour que les choses se passent bien

Une manière d'interpréter les évènements passés: 

Dans ce chapitre on voit quelques travaux de Seligman, le père contemporain de la psychologie positive. Un optimiste ne se souvient pas de ses échecs comme un pessimiste, il aura tendance à les voir comme des leçons, des moyens d'apprendre...Pour mieux rebondir!

Une manière d'agir:

Car l'optimiste passe à l'action et a beaucoup de persévérance en lui!

et ils ont bien raison car l'optimisme est bon pour la santé

Santé et optimisme

L'auteur s'appuie sur des recherches qui montrent un lien évident entre optimisme et santé. Une étude de 2003 a même mis en évidence une corrélation entre la manière d'apprécier plus ou moins positivement sa vie et la longueur d'un gène codant pour le transport de la sérotonine.

La sérotonine, c'est en gros l'hormone qui régule nos humeurs.

Mais ce n'est pas tout, une personne optimiste vivrait différemment le stress, plus positivement que les autres.

Enfin, un optimiste ne vivrait tout simplement pas une maladie de la même manière qu'un pessimiste. Il aura tendance à moins se résigner, à passer à l'action.  Par exemple il peut aller voir un médecin si nécessaire, faire des examens, demander différents avis... Tout ça pour prendre sa santé en main, dans l'idée de guérir le plus rapidement possible.

Optimisme et vie sociale

L'optimisme aide notre vie sociale! En effet, il est agréable de passer du temps avec des gens optimistes, qui vont nous donner de la bonne énergie, nous mettre de bonne humeur. Dans le livre, l'auteur explique qu'on peut grosso modo diviser les personnes en 2 catégories: les radiateurs et les drains.

Les radiateurs sont les optimistes, il irradient, illuminent, sont chaleureux

Les drains sont les pessimistes, il auront plutôt tendance à pomper l'énergie des autres, broient du noir et peuvent être "toxiques". 

éloge de l'optimisme

Si les optimistes sont si séduisants c'est qu'ils disposent de 4 caractéristiques:

  1. Une ouverture aux monde et aux autres.
  2. Mais aussi une certaine extraversion, tournée vers les autres: ils vont s'intéresser à nous.
  3. Sans oublier leur caractère agréable, c'est à dire chaleureux, aimable.
  4. Et enfin: une certaine stabilité émotionnelle.

Optimisme et vie professionnelle

3 avantages à travailler avec des optimistes:

Associer optimisme et travail peut sembler farfelu. Surtout aujourd'hui ou travail rime trop souvent avec burn-out, stress, surmenage et détresse. Dans ce marasme ambiant, l'optimisme offre 3 avantages:

  1. c'est un bon critère de choix dans le recrutement: en embauchant du personnel motivé, qui passe à l'action et résolument confiant.
  2. l'optimisme est à la base de la construction collective d'une attitude positive au travail.
  3. Enfin, c'est un super outil pour un management positif et durable.

Néanmoins, l'auteur tempère: dans certaines fonctions (surtout contrôle des procédures etc), un léger pessimisme peut être source de valeur pour l'entreprise.

Mais pour d'autres postes, c'est l'inverse. C'est le cas des missions qui comportent de la prise d'initiative, de l'esprit d'innovation. Là, l'optimiste a toute sa place!

Une expérience saisissante:

Dans le livre, Philippe Gabilliet évoque une expérience menée par Seligman dans les années 80. Le contexte est une compagnie d'assurance qui va faire le test d'embaucher des personnes "disqualifiées", c'est à dire n'ayant pas réussi les tests de sélection mais qui étaient optimistes.

Ces optimistes disqualifiés furent intégrés au sein d'une force spéciale. Bien qu'ayant au départ des compétences moindre que les autres employés "traditionnels", au bout d'un an il y eu une surprise.

La force spéciale avait fait 21% de ventes en plus que les autres. Et lors de la 2ème année, 57%.

Leur optimisme naturel, leur persévérance et leur capacité à passer à l'action rendaient ces employés énormément "améliorables". Leur motivation a fini par faire voler en éclat les différences de compétences.

Et la chance dans tout ça?

La chance c'est assez ambivalent, c'est l'excuse qu'on donne pour minimiser le succès d'autrui. Ou pour minimiser ses réussites personnelles.

Mais au final, c'est quoi la chance? Est ce que c'est quelque chose qui tombe tout cuit du ciel, dans ce cas on peut en effet dire "j'ai de la chance"

Ou c'est quelque chose qu'on peut provoquer et dire "j'aide la chance".

éloge de l'optimisme avoir de la chance

Un professeur de psychologie anglais, Richard Wiseman a identifié certaines attitudes qui font que les optimiste ont en effet plus de chance que les autres:

- les chanceux sont ouverts aux opportunités, notamment en développant un réseau social positif autour d'eux.

- les personnes chanceuses sont à l'écoute de leur intuition et la développe

- Aussi, elles s'attendent à rencontrer des occasions positives, c'est l'anticipation positive!

- Enfin, les chanceuses et chanceux savent rebondir face aux échecs, à la malchance.

Le regard d'un optimiste

Nous avons 3 paramètres à prendre en compte: notre attitude intérieure, nos relations avec les autres et notre environnement

1er point: l'attitude intérieure optimiste est une attitude où il n'y a pas de recherche de perfection. Ici, on cherche l'harmonie, l'amour et la gratitude envers les petits bonheurs de la vie.

2ème point: des relations nourrissantes avec les autres, en se posant une question simple mais essentielle "comment c'est de vivre avec moi?". C'est savoir écouter l'autre, être ouvert et poser des questions. Mais encore savoir complimenter, faire part de son inspiration.

3ème point: explorer son environnement, c'est à dire rester curieux et ouvert. Et oser! oser prendre des risques, se planter, recommencer.

Conclusion

L'optimisme à tout prix?

Pour terminer, il est important de noter que pour être optimiste, il faut se sentir bien.

C'est être privilégié que d'avoir le choix d'être optimiste j'ai envie de dire.

Il y a un optimisme qui est moteur, mais il peut y avoir un optimisme dangereux.

C'est le cas de l'optimisme irréaliste qui serait totalement déconnecté de la réalité et pourrait amener une personne à ne pas consulter un professionnel de santé parce qu'elle croit que son esprit positif vaincra tout type de maladie.

Néanmoins, si notre état psychique nous permet d'oser l'optimisme modéré, je pense qu'on a beaucoup de choses à y gagner. Un état d'esprit plus curieux, davantage de motivation et une manière d'être aux autres plus agréable.

Attention également aux courants de développement personnel qui emprunte des raccourcis de la psychologie positive pour créer des discours très culpabilisants. De la même manière qu'il est juste de cultiver sa joie, il est nécessaire d'accepter la tristesse et autres émotions refoulées par la société du bonheur à tout prix. 

N'hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cette vidéo, du livre si vous l'avez lu! (Les commentaires sont là pour ça).

Je me réjouis d'échanger avec vous sur ce sujet


Envie d'une vidéo spéciale?

Vous aimeriez que je vous propose une vidéo spéciale sur Youtube? C'est tout à fait possible! Il suffit de m'envoyer un mail contact@yogisa.life en indiquant ce que vous souhaitez et je vous mentionnerai lors de la prochaine vidéo!


Livres et sources

La bibliographie et la bio de Philippe Gabilliet sur Babelio.

Le livre "éloge de l'optimisme" de Philippe Gabilliet.

"Vivre la psychologie positive" de Martin Seligman.

Et un livre pour aiguiser son sens critique "Happycratie" de Eva Illouz et Egdar Cabanas, ainsi qu'une vidéo sur la limite de la pensée positive par Amadrya.

*liens d'affiliation Amazon



Le programme Yoga & développement personnel


Pour me suivre

Follow

About the Author

Professeur de yoga, étudiante en naturopathie, passionnée par la nutrition et l'alimentation santé. Amoureuse de la montagne et de la nature. Et fondatrice du site internet www.yogisa.life

Leave a Comment:

Leave a Comment: