Mes 5 postures de yoga préférées

By Isa | Les "zoom" postures

Juil 07
mes 5 postures favorites

Quelles sont mes 5 postures préférées en yoga? Aujourd'hui je vous dévoiles mes postures favorites à l'occasion de ce nouveau carnaval d’articles proposé par Claire du blog je débute le yoga.

Aujourd’hui je vais partager avec vous mes 5 postures "chouchou" même si…j’en ai bien plus 😃

Mes 5 postures de yoga préférées

Nota bene: les instructions qui suivent ne se veulent pas exhaustives, si vous cherchez des articles de ce type, vous pouvez approfondir en lisant celui de la posture sur la tête ou encore du chien tête en haut!

Idéale pour les coups de blues: supta baddha konasana

Cette posture est vraiment ma favorite.

5 postures préférées supta baddha konasana

La première fois que je l’ai expérimentée, c’était lors de ma formation de yoga et on l’avait apprise avec les briques (en mousse) dans le dos.

Je vous conseille plutôt d’utiliser un bolster et une couverture pliée sous la tête, ce que j’ai appris en yoga Iyengar. Mais si vous n'en avez pas, je vous explique comment faire avec 2 briques (si possible en mousse car en liège ça risque d'être désagréable).

Quand pratiquer cette posture?

Tout le temps, mais surtout si vous avez un petit coup de blues. 

Cette posture permettra d’apaiser la région du coeur, en amenant une respiration plus douce dans la cage thoracique et en étirant le ventre.

Pour les femmes, cette posture pratiquée pendant les règles (surtout en cas de crampes) peut vraiment soulager.

La région du bassin et des hanches s’ouvre doucement, le temps que dure la pose.

Comment la pratiquer:

Si vous souhaitez la faire en profitant de tous ces bienfaits, rien ne remplacera un cours de yoga Iyengar où on vous expliquera minutieusement quoi faire pour se poser confortablement dans la pose.

Mais vous n’êtes pas venus pour rien alors voici quelques indications à suivre pour pratiquer avec bonheur cette posture:

  • Commencez par vous installer dans la posture baddha konasana, pieds joints, genoux écartés, dos droit. 
  • Placez une sangle dans le bas de votre dos, qui passera à l’intérieur de vos genoux et au dessus de vos pieds. Cela permet de garder le sacrum vers l’avant.
  • Ensuite, placez 2 briques derrière votre dos. Une posée en long, des omoplates et qui s’arrêtera au niveau des lombaires, l’autre en position haute pour reposer l’arrière de la tête. C’est important que la tête soit plus haute que la région du coeur, c’est bon pour votre nuque. Si vous avez un bolster, placez le derrière vos fessiers et vous placerez un petit coussin pour sur élever la tête
  • Enfin, quand vous êtes posé et que la posture est agréable, placez 2 supports sous vos cuisses pour ne pas sur étirer les adducteurs. Même si vous êtes souple! Comme on reste un certain temps dans la posture (5 minutes, voire plus), c’est bien d’être confortable.
  • Pour sortir: soit vous roulez d’un côté, soit vous vous repoussez avec vos avant bras en regardant vers le haut. Puis restez quelques minutes en posture de l’enfant, genoux écartés, fessiers vers les talons et bras étirés vers l’avant. 

Voilà comment je la pratique « pour moi »! 

Parfaite après une randonnée: Anjaneyasana

Anjaneyasana est définitivement une de mes postures favorites notamment le matin, pour m’étirer, ou après une randonnée. C'est une des premières postures de yoga que j'ai commencé à pratiquer seule, à la maison.

anjaneyasana

Ce que j’aime c’est le fait qu’on puisse aller là où on le souhaite dans la posture!

Quand la pratiquer?

Que ce soit le matin ou le soir, cette posture sera toujours appréciée par votre corps et votre esprit!

Anjaneyasana fait partie des postures à ne pas manquer quand on veux étirer les fléchisseurs des hanches (dont le muscle illiopsoas). En détendant cette zone, on apporte plus de calme à son esprit, on diminue aussi les sensations de stress.

Mais elle permet aussi une belle ouverture de la région du coeur. C’est une posture très complète!

Comment la pratiquer:

Avant toute chose, si vous avez les genoux fragiles, c’est important de placer une petite serviette ou de rouler le tapis sous le genou arrière.

  • Vérifier que le genou avant soit juste au dessus de la cheville.
  • Ensuite ramenez le coccyx vers l’intérieur et le bas avant d’engager le ventre et d’allonger le buste.
  • Puis vous pouvez ensuite lever les bras vers le ciel et peut être ouvrir un peu plus la région de la cage thoracique.
  • Enfin, imaginez que le bassin veut descendre vers le bas, tout en gardant le coccyx rentré et le nombril vers le dos. C’est le plus difficile, je sais!
  • Pour sortir: reposez les mains au sol et changez de côté.

Trouver son équilibre avec la posture ardha chandrasana

La posture de la demi-lune, ardha chandrasana est une de mes postures d’équilibre debout préférées.

Quand je l'ai découverte pour la première fois c'était lors d'un cours d'acro yoga avec Julien Levy. Je me souviens avoir pensé qu'il était impossible de tenir. À force de pratique, le confort et l'ouverture ont fini par venir.

ardha chandrasana

Quand la pratiquer?

Plutôt dans une séance où on enchaîne plusieurs postures debout qui respectent le même alignement: la série des guerrier II, le triangle ou encore l’angle de côté étiré. Ardha chandrasana s’insèrera avec fluidité dans ces postures.

Comment la pratiquer?

Si l’équilibre et vous c’est pas le grand amour, je vous conseille de pratiquer la posture contre un mur. Attention, ce n’est pas une astuce pour débutants, mais une excellente manière de la pratiquer avec une meilleure conscience du corps.

  • On peut partir du guerrier II ou du triangle, jambe droite en avant. Puis placer la main droite légèrement à l’extérieur du pieds droit, environ 30cm en avant du pied.
  • Ensuite, en gardant la hanche gauche ouverte on lève la jambe gauche. On pense à avoir le pied flex et à bien activer l’intérieur de la jambe gauche. Si possible, on tend la jambe droite.
  • Enfin, on peut lever le bras gauche dans le ciel et si on se sent vraiment à l’aise on regarde la paume de main gauche!
  • Pour sortir, on peut « atterrir » en guerrier II ou guerrier inversé. Un peu de fun fait toujours du bien, même en yoga!

Travailler sa persévérance avec la posture bakasana.

En voilà une posture qui peut donner du fil à retordre. Mais quel beau chemin! Un chemin fait de persévérance, de chute, de tests avec au bout du chemin de nouvelles perspectives et une plus grande confiance! Ce corbeau n’a pas fini de nous apprendre des choses!

La première fois que je l'ai testé en cours c'était à l'ashram de Sivananda, je me souviens encore des rires avec ma copine Lorda. Depuis mon corbeau s'envole, pas toujours très haut mais je me sens bien plus confiante dans cette posture!

bakasana

Quand la pratiquer?

Après un bon échauffement des poignets! Indispensable si on peut continuer la pratiquer looooongtemps 😉

Et surtout une bonne conscience de la sangle abdominale et un renforcement des aducteurs. Car pour tenir l’équilibre, pensez toujours à imaginer que les intérieurs des cuisses vont venir l’une vers l’autre. Les fesses seront moins « attirées » vers le col!

Comment la pratiquer:

La pratique que je vous propose n’est pas celle du bébé corbeau mais bien du grand corbeau. Pour cela on va essayer de lever les genoux le plus haut possible sur les triceps, presque dans les aisselles. Si c’est trop difficile, monter les pieds sur des blocs! Vous gagnez instantanément de la hauteur!

  • Une fois que vos genoux sont placés haut, vers vos aisselles vérifiez juste que vos mains sont bien écartées de la largeur des épaules et les index pointent vers l’avant du tapis.
  • Ensuite, penchez vous légèrement vers l’avant, bras légèrement pliés et coudes l’un vers l’autre. 
  • Maintenant décollez soit les 2 pieds en même temps, soit un pied après l’autre. Pointez vos orteils, cette petite astuce permet de bien activer les jambes.
  • Regardez un mètre devant vous vers le sol et pensez à bien verrouiller le périnée!
  • Et souriez 😉 Sans oublier de respirer! De là vous pouvez vous amuser, sauter en chaturanga dandasana, ou alors revenez dans la posture de malasana. Tout est permis.

Et si vous souhaitez pratiquer cette postures avec moi dans une vidéo, j'en ai une spéciale pour vous! Si un tuto vous intéresse, vous me laisserez un petit commentaire 🙂

Ouvrir son coeur avec urdhva mukha svanasana

C’est une des postures dans laquelle vous me verrez beaucoup, beaucoup sur instagram! Car…je l’adore. Et j’ai appris à l’aimer grâce aux cours de yoga Iyengar.

Avant, je la faisais "vite fait", c'est l'avantage du vinyasa, de passer vite sur ces postures qu'on aime pas trop. La technique du yoga Iyengar m'a permis de découvrir sa beauté, sa dureté aussi. Aujourd'hui encore, je sais que j'ai encore beaucoup de choses à découvrir dans cette belle posture et je laisse chaque jour m'apporter une nouvelle sensation.

adha mukha svanasana

Quand la pratiquer?

Dans la plupart des enchaînements vinyasa vous la trouverez. Elle est la suite logique de la posture chaturanga dandasana et nécessite une bonne conscience des jambes, de la sangle abdominale, des bras.

Et enfin, on ouvre le coeur. Cette posture suit une logique bien précise: quand nos jambes sont solides, quand notre ventre est protégé, quand nos bras nous portent…Là, on peut ouvrir le coeur en sécurité.

C’est la même chose dans nos vies!

Comment la pratiquer?

Je vous ai écrit il y a quelques temps un long article pour décortiquer cette posture, si vous aimez creuser et approfondir, je pense qu’il vous plaira!

Pour aller au delà des postures....

Voici donc mes 5 postures favorites, celles que j’aime bien intégrer dans la plupart des mes pratiques. Ce sont des postures qui ne sont pas forcément "spectaculaires" et c'est voulu. Ce que le yoga m'a apporté c'est une meilleure conscience de mon corps.

Et aussi une philosophie de vie qui n'a pas grand chose à voir avec les acrobaties du type cirque du soleil. Si on veut faire des acrobaties, c'est génial, car ça nous fait travailler sur nos peurs, sur la persévérance et on muscle l'ensemble de notre corps. Mais dirgions nous vers des acrobates, des gymnastes.

Le yoga a beaucoup à apprendre, loin de postures spectaculaires sur notre rapport au corps, aux autres et à la vie.

Encore merci à Claire et vous retrouverez les autres témoignages des bloggeurs sur son site!

Follow

About the Author

Professeur de yoga, étudiante en naturopathie, passionnée par la nutrition et l'alimentation santé. Amoureuse de la montagne et de la nature. Et fondatrice du site internet www.yogisa.life

Leave a Comment:

(1) comment

Claire 07/07/2019

Hello Isabelle !
Merci pour ce super article 🙂 comme c’est marrant, certaines des postures que tu adores et bien.. je ne les aime pas trop ! Particulièrement la demi-lune, même en pratiquant je n’y arrive pas et je perds patience. Rien que d’entendre qu’elle arrive dans le flow, ça me perturbe.. il faut vraiment que je fasse quelque chose contre ça !
Et le chien tête en haut… je commence à l’apprécier, mais il me manque quelques tips !
A bientôt !
Claire

Reply
Add Your Reply

Leave a Comment: