Un livre pour changer de vie

By isafay | développement personnel

Mar 09
Comment choisir sa vie, ses objectif développement personnel

Vivre de sa passion, que ce soit pour le yoga ou pour tout autre chose est un rêve pour la plupart d'entre nous. J'ai sauté le pas de quitter mon travail afin de me lancer à 200% dans cette (folle) aventure.

Je travaillais dans la fonction publique. Techniquement, j'y travaille encore car je suis "en disponibilité", c'est à dire que , pour une durée déterminée pouvant aller jusqu'à 10ans, j'ai la possibilité de retrouver un poste (et pas "mon" ancien poste). Autant dire que je n'aimerais pas que cela se concrétise, même si, je ne crache pas dans la soupe, loin de là.

Ce que travailler dans l'administration m'a apporté: 

Travailler comme fonctionnaire, dans un travail administratif m'a permis de gagner en organisation, de comprendre le jargon administratif, de ne pas avoir peur de remplir ma feuille d'impôts mais aussi et surtout a été l'occasion de rencontrer des tas de personnes.

Chaque collègue que j'ai croisé m'a apporté quelque chose. J'ai d'excellents amis grâce à cette expérience. J'ai compris les coulisses de l'administration, et surtout, j'ai fait face à beaucoup de désillusions.

Dès mon 1er poste, j'ai réalisé quelque chose : mon parcours était atypique. Je venais d'avoir 20ans, je n'avais fait que 2 ans de fac (langues étrangères appliquées) et je n'avais pour ainsi dire jamais travaillé. D'où la profonde différence avec mes collègues qui, pour la plupart avaient fait de longues études ou avaient déjà une grande expérience dans le privé ou dans d'autres fonctions publiques.

Le danger d'être fonctionnaire.

J'ai donc très vite réalisé le piège dans le statut de fonctionnaire. Ne riez pas, ceci est au final, très sérieux. Etre fonctionnaire vous fournit une sécurité et un confort incroyable. Vous êtes payés chaque mois, la même somme. Je ne vais pas dire "si vous travaillez ou pas", car, croyez moi, il y a du boulot dans la fonction publique. Après, la répartition du travail, c'est un autre débat et ce n'est pas l'objet de mon article...

J'ai compris au fur et à mesure de mes rencontres, des différents postes que j'ai occupés, que rentrer dans la fonction publique revenait à un mariage de raison. Pas pour tout le monde, attention, je ne veux pas faire de raccourcis ou de généralité. Ceci est juste mon regard, mon avis sur les 7 années que j'ai passées dans la fonction publique.

Un mariage de raison est acceptable, quand, justement, on recherche la stabilité, l'inconditionnalité de notre situation. Il l'est moins  quand on vit avec des regrets.

Et c'est là où je veux en venir: vivre avec des regrets, c'est passer à côté de sa vie. Je serais restée si j'avais fait le choix assumé de pouvoir rester sans avoir de regrets. Au final, tout n'est qu'une question de choix. Avec des choix assumés, on peut ne pas avoir de regrets. 

Should I stay or should I go?

Le problème, dans ma situation, était que rester n'était pas envisageable sans au moins essayer. J'ai toutes les cartes en mains : je suis en couple, avec un compagnon qui me soutient, m'encourage est sait me dire quand je me plante. Nous n'avons pas encore d'enfants. J'ai 27ans, de la volonté et un rêve. Que me faut il de plus pour essayer? Juste un petit coup de pouce.

Ce coup de pouce m'a été donné par le livre d'Oliver Roland, Tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études. Je connaissais le personnage, mon copain et moi même suivons régulièrement ses nouveautés, ses vidéos et autres projets. Nous avions voté pour la couverture du livre, bref, je connaissais son discours, ses méthodes. Son site, des livres pour changer de vie est une vraie mine d'or.

tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études Olivier rolland

Un livre pour changer de vie.

Et puis un week-end, le livre entre mes mains, j'ai lu, et je ne sais quelle phrase a fait "tilt" et je me suis dit "Mais qu'est ce que je fais de ma vie?". Car à cette époque j'avais l'impression de perdre 8 à 9h de mes journées dans un travail qui ne m'épanouissait pas. Ce livre est un appel à se bouger si on n'est pas satisfait de l'endroit où on se trouve. Peu importe d'où on vient et où on va.

Ce livre est pour vous si vous souhaitez changer les choses. Si vous souhaitez vivre de vos passions, si vous souhaitez donner une autre éducation à vos enfants. Si vous souhaitez optimiser votre vie pour vraiment profiter.

Je ne peux pas vous le résumer pour la simple et bonne raison qu'il est in-résumable! Chaque page vous apportera une nouvelle idée, un nouveau projet à mettre en place.

Qu'est ce que j'ai mis en place?

Depuis que j'ai lu ce livre, beaucoup de choses ont changé. Je vais essayer de vous en faire la liste, en espérant ne rien oublier...

  • 1ère chose: le sommeil. Vous trouverez dans le livre des études, statistiques effrayantes. Dormir suffisamment n'est pas "bien", c'est INDISPENSABLE à votre bonheur, à votre réussite et à votre santé. Donc j'ai trouvé un moyen assez radical en enlevant mon réveil. Et en me levant plus ou mois à la même heure. Comment j'ai fait? Dites mois si ça vous intéresse, je vous préparerai quelque chose là dessus 😉
  • Je me suis mise à étudier "sérieusement" l'anglais. Oui, j'ai fait des études de langues. Non, mon niveau n'est pas exceptionnel. Mais je travaille, grâce à l'application duolingo qui est juste magique. Depuis, j'ai fait une formation de yoga...en anglais. Cette application vous oblige à parler, à écouter, à écrire dans la langue que vous souhaitez apprendre. En plus de ça, vous pouvez facilement muscler votre discipline en vous amusant. Vous n'êtes pas convaincu? téléchargez là, elle est gratuite. Ensuite, vous ne serez plus freiné par la barrière de la langue pour lire des livres qui vous intéressent mais non encore traduits, ou pour suivre une vidéo en version originale. Cela va multiplier encore plus vos découvertes 🙂
  • J'ai compris l'enjeu d'un objectif SMART. Du coup, je prends des cours de PNL (programmation neuro linguistique) depuis le début d'année 2017. Un objectif ne peut pas être atteignant s'il n'est pas spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste et inscrit dans le temps. Si votre objectif est "d'être heureux", c'est bien..;Mais pas suffisant pour l'atteindre. Si être heureux c'est pour vous de vivre dans un chalet de montagne et de faire de la confiture de myrtille dites vous: "je veux construire un chalet dans les Alpes dans un an, pouvoir y vivre avec ma famille et gagner 1500€/mois net avec ma fabrique de confiture et l'organisation de visites d'atelier". Là, vous allez commencer à mettre en place les actions qui vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté sur le chemin de la réalisation de votre projet de vie.
  • Grâce à cette compréhension, je suis capable de me fixer des sous objectifs par semaine, pour mon blog, mon activité de prof de yoga, mes projets concernant la cuisine et la naturopathie.
  • Je prends des notes. De tout. Tout le temps. J'ai donc téléchargé l'application evernote. Je note mes recettes de cuisine, des idées d'articles, des idées de séquences de yoga. Je prends des notes quand j'écoute une musique, quand je regarde un documentaire, quand j'écoute la radio. Et surtout, quand je lis. Essayez pour voir ce que ça change...
  • Je fais des cartes mentales, des fiches pratiques, agréables et utiles pour étudier mes cours de naturopathie. 
  • Je fais encore et toujours plus attention à mon activité physique. Essentielle à la santé, à votre concentration et à votre bonne humeur!
  • J'ai un mentor...Bé c'est Olivier Roland 🙂 Plus sérieusement, je fais beaucoup plus attention à ce que le gens peuvent m'apporter et à ce que je peux transmettre. Que vaut la vie sans échanges?
  • Je me suis lancée...dans mon activité de prof de yoga, en créant ce site. Et c'est uniquement quand je me suis lancée que j'ai commencé à voire des améliorations notables. Ce livre m'a aidé à vaincre la peur de l'imperfection. Il n'y a aucune raison pour que les choses soient parfaites, il faut juste "faire"...Le reste suivra, ou pas!
  • J'écris mes premiers "livres". Qui concernent le yoga, l'alimentation. Parce que internet est un outil fantastique et que je suis sûre que j'ai à apprendre de chacun(e) d'entre vous et que certain(e)s d'entre vous veulent apprendre de moi. Et peut être plus que ce qu'il y a sur mon site. Alors, qu'est ce que je risque?
  • De fonctionnaire je suis passée à entrepreneur individuel. J'ai un numéro SIRET. J'ai démarré mon activité de prof de yoga.
  • Je me suis mise aux réseaux sociaux. Il y a 3 mois de ça mon téléphone était un vieux blackberry. Je ne comprenais rien à Facebook (aujourd'hui encore c'est pas trop ça), je ne savais pas ce qu'était instagram et je me servais de pinterest pour des recettes. Depuis j'ai un compte instagram que j'alimente très régulièrement. Il est petit, mais j'ai déjà fait de superbes rencontres. J'ai un compte pinterest pro où j'accroche toutes les jolies choses que je trouve à droite et à gauche.
  • J'ai réalisé qu'il y a 2 réactions face au progrès: "Go with the flow", on se sert de la modernité pour ce dont on a besoin. On ne rejette pas le progrès mais on le met à notre service. Et si possible, on essaie d'anticiper. Ou alors, on a l'option de rejeter toute forme de progrès. Dans ce cas, il faut une grande, très grande cohérence.  Et il faut trouver l'idée du siècle pour réussir sans se servir de toute la modernité. ça doit être possible. Mais ça représente trop de boulot pour moi...
  • Je suis super motivée. Plus que jamais. Et ça, ça change tout.

 Si vous avez lu le livre, ou quand vous le lirez, vous vous rendrez compte que j'ai été une élève très appliquée. Mais croyez moi : agissez de même. Vous vous rendrez compte de l'impact énorme que cela peut avoir sur votre vie. En appliquant les conseils que ce livre vous donne, ou plus généralement, les conseils avisés d'une personne de confiance qui vous veut du bien, vous gagnerez du temps.

Là on touche un sujet sensible et épineux: l'EGO. Car si on n'applique pas certains bons conseils que d'autres nous ont donné, c'est car notre EGO, toujours plus malin que tout le monde, nous incite à vivre dans l'illusion que "nous savons nous débrouiller tout seul". Ok. Donc il faudra attendre un problème (maladie, licenciement, accident...) pour changer d'habitude... Franchement, on gagne tous à bousculer notre routine pour aller mieux non? Alors osons apprendre. Avec un esprit de débutant.

Notre professeur de yoga, dans notre liste de choses à apporter avait indiqué, en dernier, le plus important: "a beginner mind"...

ô combien elle avait raison...

Le problème dans la vie, c'est qu'on se rend souvent compte à postériori que certains conseils étaient vraiment utiles. Qu'on "aurait dû écouter". Et plus j'avance, plus je réalise que si je n'écoute pas c'est par prétention : je pense que je n'ai pas besoin d'aide. Que ce soit de formations, de livres, ou de critiques constructives. Je vous ai déjà parlé de nos chakras, le 3ème chakra, Manipura, est relié à notre EGO. Mais également à notre centre de volonté. Et si, en changeant de perspective, on changeait sa manière d'apprendre? Si au lieu de nous laisser guider par notre EGO, on se laissait guider par notre volonté d'être, tous les jours, en apprentissage? ​

Courageuse moi? pas du tout...

handtsand yoga

Quand j'ai quitté mon travail, certains de mes collègues m'ont dit "tu es courageuse de faire ça". J'ai réfléchi sur cette phrase. Sur le concept du courage. Au fond, suis-je si courageuse que ça? Je n'ai pas sauté d'un train en marche, je ne risque pas ma vie pour sauver quelqu'un...Alors qu'est ce qui fait de moi, aux yeux de certains une "fille courageuse". 


Pour être tout à fait honnête, je ne me trouve pas courageuse. Y a t-il du courage dans le fait de quitter une situation qui ne nous convient pas pour tester autre chose? Selon moi, ils sont plus courageux que moi. Ils ont réussi là où j'ai échoué: accepter la situation. Ils ont le courage, chaque matin, de se lever pour aller travailler, Certes dans un endroit qui peut être ne leur convient pas tout à fait, mais où ils sont utiles, où ils aident volontiers collègues et usagers à se dépatouiller dans ce monstre administratif qu'est la fonction publique. 

Où est le courage de se lancer dans une nouvelle aventure? Le fait de changer ses habitudes? Le fait d'avoir moins d'argent, voire plus du tout de revenus pendant quelques temps? J'ai 6 mois d'économie devant moi. Ensuite, ce sera à moi de faire le bilan. Est ce que je peux vivre de ma passion? Je crois que si je m'en donne les moyens, je peux réussir à faire quelque chose. Mais aurais je autant d'argent qu'avant? Aurais je le même niveau de vie? Pourrais je voyager?

Les conséquences de nos actes.

Seul l'avenir répondra à ces questions. Oui, décider de vivre pour ma passion est grisant. Mais cela demande surtout beaucoup d'organisation, une vraie connaissance de ses capacités et du travail. Beaucoup de travail. Et une dose de culot.

Il faut se créer les opportunités. Oser. Créer. Croire en ses possibilités. Ecouter les critiques. Tomber. Se relever. Se tromper. Etre capable de se remettre en question, régulièrement. Et surtout, surtout, quand vient l'heure des décisions vous écouter, écouter ce que vous dit votre coeur. La seule personne qui sait ce qui est bien pour vous...C'est vous!!!

Cela ne signifie en aucun cas qu'il ne faut penser qu'à soi!

Au contraire. une bonne décision est une décision qui aura fait le tour de la question, de son environnement familial, de ses possibilités, de ses rêves et de ses sentiments. Ne penser qu'à vos projets sans penser à vos proches est sûrement la pire des choses à faire. A moins de décider d'aller vivre dans une grotte au fin fond de la montagne.

J'ai appris à différencier les jugements de valeur des critiques constructives. Certaines personnes, parce qu'elles sont proches de vous, vont s'inquiéter. Et c'est tout à fait normal! Mais il y a une différence entre écouter des doutes et des peurs et écouter un conseil qui vous permettra de vous rendre compte d'une erreur ou d'un axe à améliorer. ​

Pour conclure ce long, très long article, ​j'aimerai juste vous demander de fermer vos yeux. Imaginez votre vie rêvée. Prenez le temps de visualiser, de ressentir ce que vivre votre vie idéale peut vous apporter. Ensuite, ouvrez de nouveau les yeux.

Et foncez!

Mais avant de partir, partagez en toute liberté dans les commentaires vos expériences, votre ressenti ou tout ce qui vous fait plaisir! Je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre...​

Pour aller plus loin...ma bibliographie et mes sources


Vous l'avez compris, le fabuleux livre d'Oliver Roland "tout le monde n'a pas eu la chance de rater ses études"

Les cours du soir...de PNL (programmation Neuro Linguistique). Si vous êtes intéressé(e)s par le sujet, faites le moi savoir dans vos commentaires 😉 

Mes lectures de développement personnel , dont les 4 accords toltèques, mais aussi, et surtout: mes expériences. Rien ne remplace le VECU.

Les liens sur les livres que je présente sont des liens d'affiliés Amazon. En achetant le livre en passant par ce lien, vous participez à mon projet sans que cela vous coûte plus! D'avance merci 🙂

Follow

About the Author

Professeur de Yoga Hatha & Vinyasa, étudiante en naturopathie et passionnée de cuisine yogique. Mais avant tout, amoureuse de la nature et des montagnes. Fondatrice du site internet www.yogisa.life

Leave a Comment:

(6) comments

Vanessa 03/09/2017

Quel article inspirant….et quelle joie de lire ce genre d’expérience. Nos peurs sont souvent nos pires ennemies. Elles nous donnent l’illusion que l’incertitude est délétère…mais ne serait elle pas salutaire 🙂 J’ai commencé à prendre un virage depuis 1an et demi en me lançant dans une formation. Avancer pas à pas vers mes aspirations me rempli de joie et de confiance en mes capacités que je pensais inexistantes. Il m’a fallu du temps beaucoup de temps, il me faudra encore beaucoup de travaille et de courage mais quel bonheur de pouvoir savourer le bonheur de vivre de ce qui nous fait vibrer 🙂

Reply
    isafay 03/10/2017

    Je te souhaite tout le bonheur et l’épanouissement possible dans cette formation 🙂 Avec le temps, tout arrive! Il suffit juste d’avancer….Merci pour tes messages qui me vont droit au coeur! à très vite

    Reply
Hubert 05/14/2017

Article de ouf
Je viendrai te voir avant que tu soit millionnaire
Faut que je me dépêche

Reply
    isafay 05/14/2017

    Merci Hubert, merci de tout mon coeur! ça me touche tellement…Bon, je te rassure, on a encore le temps avant que je sois millionnaire 😉 Mais ça n’empêche pas que tu viennes me rendre visite! à bientôt!

    Reply
Emilie 06/14/2017

Salut Isa !
J’aime beaucoup ton article (et les autres dans lesquels je me retrouve bien). J’ai déjà entendu parlé de ce livre depuis longtemps mais je ne l’ai toujours pas lu. Je pense qu’il est temps que je l’achète 😉
Au plaisir de te recroiser prochainement, ou d’échanger autour d’un verre sur nos expériences !
Emilie (de l’acroyoga mais qui n’est pas venue depuis plus d’un mois! lol)

Reply
    isafay 06/14/2017

    Hello Émilie, comment vas tu? je suis triste de ne plus te voir à l’acro-yoga! J’espère que tu vas bien et qu’on aura l’occasion de faire un peu de flying ensemble bientôt 🙂
    Merci pour ton message et tes encouragements, c’est vraiment super gentil. Je te conseille vraiment ce livre, en plus tu es totalement dans cette démarche. à très bientôt!

    Reply
Add Your Reply

Leave a Comment: