Bhavana ou comment se défaire de nos peurs?

By isafay | découvrir le yoga

Mai 16
bhavana yoga trouver son équilibre

"Bhavana" permet de se défaire de nos peurs, nos croyances ou nos doutes: voilà un grand (et beau) programme, mais comment faire? Chaque jour nous sommes assaillis par des émotions négatives qui, au final nous empêchent d'avancer et nous bloquent.

Cet état n'est pas "nouveau", il existe depuis des millénaires. Voilà notre chance, certaines personnes ont réfléchi avant nous à ce sujet et en ont tiré certaines leçons. Celle que je vous partage aujourd'hui provient des yoga sutras de Patanjali, ce texte fondateur du yoga écrit il y a plus de 2000ans et regroupant presque 200 aphorismes, des phrases courtes, facile à mémoriser et pouvant devenir de véritables mantras.

Garder l'esprit serein

J'avais envie de vous partager aujourd'hui cette sutra:

Patanjali, Yoga SutrasLivre 2, 33 ème sutra

"Vitara bavhana pratipaksa bhavanam"

traduction: "Quand l'esprit est dérangé par des pensées négatives, il suffit de les remplacer par des pensées positives​"

"Bhavana" est donc un mot sanskrit qui se traduit par "une attitude mentale résolue et bienveillante, une image de soi positive". Cette traduction, je l'ai trouvée dans le très beau livre Yoga, perfectionnement du docteur ronald steiner et Anna Trökes.

Une pensée chasse l'autre...

De manière concrète et pratique, si nous sommes assailli par un sentiment de haine, le remplacer dans notre esprit par une pensée positive sur l'amour (qu'on a pour ses proches ou ses amis par exemple) est un moyen de ramener l'esprit sur un terrain neutre et ainsi de retrouver l'équilibre. L'équilibre est primordial vers la voie qui mène à Bhavana.

Le but de la vie, dans la voie du yoga, est de trouver son équilibre, de trouver l'unité. Quand trop de pensées négatives arrivent en nous, il est difficile d'évoluer. Essayer de garder à l'esprit qu'on a le choix sur la manière de voir et de réagir par rapport aux  évènements qui nous arrivent est essentiel.  

Mais comment garder une attitude positive alors? En vous demandant ce qui vous fait du bien, ce qui vous rend heureux, apaisé. Pour certain, ce sera aller se promener, faire du sport, cuisiner avec sa famille, jouer, lire ou faire du yoga, pourquoi pas? De cette manière on change notre environnement qu'on trouvait négatif, qui nous affectait en le remplaçant par un positif, adapté à nos envies. 

En effet, il faut une force très grande pour changer d'état d'esprit dans un environnement négatif. Alors, le moyen le plus simple et le plus facile est de changer l'environnement! Il ne s'agit pas de fuir devant les obstacles, il s'agit simplement de prendre un moment de recul afin d'observer notre réaction et de trouver une ou plusieurs solutions dans un environnement plus calme et propice à la réflexion.

Qui sème le vent...

Cela demande un peu plus de contrôle, mais il est toujours judicieux, lorsqu'on sent qu'on est emporté par une grosse colère de penser aux conséquences. Simplement se poser la question "quelles seraient les conséquences de ma colère si je la laisse s'exprimer?". Parfois, peut être que les conséquences seront utiles dans la mesure où une situation sera débloquée. Mais c'est aussi le risque de perdre des amitiés, la personne avec qui on partage sa vie ou d'infliger une grande blessure psychologique à son enfant. Chaque action, chaque parole a une conséquence. La différence entre une bonne et une mauvaise action est tout simplement de savoir si vous assumez totalement ou si vous serez emporté par  des regrets.

Bhavanam yoga sutra patanjali

Les 4 clefs incontournables de Bhavana

Pour progresser vers Bhavana, être en constante évolution comme on dit souvent en PNL, il y a , selon Patanjali 4 incontournables. La bienveillance (Maitri), la compassion (karuna), l'encouragement (mudita) et l'équanimité (upeshka).

Aux origines: Les yogas sutras.

Patanjali, Yoga SutrasLivre 1, 33 ème sutra

"Maitri karuna muditopeksanam sukha duhkha punyapunya visyanam bhavanatas citta prasadanam"

traduction: "Vous pouvez accéder à l’état d’apaisement en adoptant une attitude faite d’amitié, de compassion et de joie. Vous devez pouvoir exercer ces attitudes indifféremment dans toutes les situations de la vie quotidienne qu’elles relèvent du bonheur ou du malheur ou encore que ce soit face à ce qui vous fait du bien ou du mal.​"

Que l'on soit ou pas sur la voie du yoga, je pense que se concentrer uniquement sur le message de cette sutra, ou sur la notion de Bhavana peut être d'une grande aide. Qui ne veut pas l'apaisement dans sa vie de tous les jours? Parfois, certaines personnes me confient ne pas avoir de "but" à proprement parler. Peut être que cette sutra peut devenir un but, une direction à atteindre, un chemin à emprunter.

Mais comment faire pour s'engager sur ce chemin? Patanjali donne ici ces 4 clefs, que l'on va chercher à détailler davantage. 

1ère clef: Maitri  

Maitri est une attitude amicale mais aussi bienveillante, attentive et affectueuse envers les autres et soi-même. Car l'attitude de Bhavana doit commencer à l'intérieur pour s'étendre à l'extérieur et sur notre entourage. C'est essentiel.

Ainsi, on utilisera donc cette clef, la clef de l'amitié, dès que l'on rencontre des personnes heureuses. Il est étrange, amusant ou désolant (selon son point de vue) de réaliser que si, il y a des millénaires Patanjali avait déjà écrit ce genre de choses, c'est que la jalousie devait être courante!

Exercice pratique

 Utilisez cette attitude amicale lorsque vous rencontrez des gens heureux.

Par exemple: Votre voisin est heureux, il est parfaitement épanoui dans son travail et a toujours le sourire. Peut être êtes vous envieux, ou envieuse?

Au lieu de ressentir cette pointe de jalousie et de se demander "pourquoi il est si heureux alors que moi, je galère dans mon travail?", changeons de perspective! Pratiquons maitri, en étant heureux pour lui, peut être même en le complimentant sur sa bonne humeur lors de notre prochaine rencontre!

De cette manière, on garde notre esprit calme et serein, sans perturbations dues à la jalousie ou l'envie.

2ème clef: Karuna  

Karuna est la compassion, l'empathie envers soi même et les autres. Cela signifie de toujours donner, que ce soit de son temps ou de son énergie pour ne pas se laisser emporter par des jugements négatifs, mais au contraire, de créer un sentiment d'empathie qui nous permettra de comprendre, d'être impliqué. La compassion est indispensable pour tendre vers Bhavana.

Exercice pratique

Utilisez cette clef lorsque vous rencontrez des personnes malheureuses. Elle nous aidera à aller vers eux pour leur tendre la main sans aucune attente.​

Par exemple: Votre collègue est très triste, voire déprimée. elle se sent seule et a des petits problèmes de santé. Elle s'en plaint souvent et de part ce fait est un peu isolée de son groupe de travail.

Au lieu de ressentir cette pointe d'agacement et de se demander "pourquoi elle est jamais contente, on a tous de petits soucis, elle pourrait prendre sur elle!", changeons de perspective! Pratiquons Karuna, en prenant en compte ses douleurs et sa solitude. Intéressons nous véritablement à elle, écoutons là sans juger. Peut-être pouvons nous aller prendre un café ensemble, dans un joli salon de thé et au final, parler d'autres choses, plus légères, découvrir une belle personne. Ou pas! Mais dans tous les cas, avoir donné son temps et son écoute à quelqu'un qui en avait véritablement besoin nous apporte un grand sentiment de paix.

De cette manière, on garde notre esprit calme et serein, sans perturbations dues à des jugements négatifs.

3ème clef: Mudita  

Ensuite vient Mudita, la 3ème clef. Elle représente notre capacité à être enthousiaste, à éprouver du plaisir en observant nos progrès et ceux des autres. Cela rejoint la première clef, "maitri" avec la recherche d'éloigner au maximum le sentiment d'envie. Et nous rapproche un peu plus de Bhavana.

Exercice pratique

Quand utiliser cette clef? lorsque l'on rencontre des personnes talentueuses, qui sont en pleine réussite. A leur contact, essayons de ressentir du plaisir pour ce qu'elles accomplissent. Soyons inspirés, par leurs grandes qualités et essayons de voir comment les cultiver dans notre vie. 

Par exemple: Votre frère a toujours été très doué pour le sport. Il excelle en ski et a récemment gagné un compétition. Ceci, au prix de nombreux efforts et beaucoup d'années passées à s'entraîner. 

Au lieu de ressentir cette pointe de jalousie et de se demander "pourquoi il est si fort? C'est purement parce qu'il a eu beaucoup de chance, que nos parents ont tout misé sur lui!", changeons de perspective! Pratiquons Mudita, en observant le parcours de notre frère, ses heures consacrées à s'entraîner, ses blessures, son esprit gagnant qui lui ont permis de traverser toutes ses épreuves et enfin, de gagner cette compétition. Alors, nous pourrions le féliciter, lui exprimer notre admiration devant son état d'esprit en acier et lui dire qu'il nous a inspiré. Peut être que nous ne sommes pas intéressés par le ski. Mais sa capacité à continuer à s'entraîner sans cesse, même si les récompenses n'étaient pas au rendez vous, cet état d'esprit peut nous être utile. On peut donc s'en inspirer pour accomplir une tâche qui nous tient particulièrement à coeur.

De cette manière, on garde notre esprit positif, sans perturbations dues à des frustrations.

4ème clef: Upeksa  

Enfin, la 4ème clef est la clef de la patience. La patience dans la voie vers "Bhavana", La patience envers soi, envers les autres. Elle consiste en une attitude positive face aux échecs ou aux échecs des autres. C'est l'attitude face à une erreur de ne pas se laisser se dévaloriser mais au contraire de comprendre afin de faire mieux la prochaine fois. Cette clef nécessite également beaucoup de compréhension. 

Exercice pratique

Nous pouvons utiliser cette 4ème clef quand nous sommes confrontés à des personnes méchantes, mauvaises. Face à l'énergie négative qu'elles peuvent nous transmettre, il est préférable d'être indifférent. Puis dans un second temps de se dire qu'on est en changement permanent. Peut être que nous aussi, pas plus tard qu'hier nous avons eu une parole ou une attitude agressive. Et aujourd'hui, on a retenu la leçon, on arrive à faire face aux évènements avec plus de bienveillance. Ces personnes là aussi, même si elles sont dans une période compliquée, elles ont toute la vie pour s'améliorer! 

Par exemple: Votre chef est arrivé très en colère et vous a crié dessus dès le matin car vous aviez oublié de lui rendre un rapport.

Au lieu de ressentir cette pointe d'agressivité et d'humiliation et de se demander "Comment il ose me parler sur ce ton, il me traite comme un incapable et un imbécile!", changeons de perspective! Pratiquons Upeksa, et réagissons avec indifférence: certes, nous aurions du rendre le rapport un peu plus tôt, mais l'important est qu'il ait le rapport: il n'y a aucune raison de vous inquiéter par rapport à votre avenir au sein de l'entreprise. Vous n'avez donc pas à prendre personnellement cette agressivité. Plus tard, vous assistez à une réunion avec votre chef qui semble stressé, mais qui, malgré ce stress, arrive à faire une très belle présentation. A la fin de celle-ci, vous pouvez aller le féliciter en lui indiquant que vous avez remarqué son stress mais aussi sa formidable manière de le gérer. 

De cette manière, on garde notre esprit calme, positif, sans perturbations dues à de la rancoeur

Un des conseils le plus important pour nous aider dans ce genre de situation? De ne surtout pas donner de conseils! Pour la simple et bonne raison qu'on est capable de recevoir un conseil uniquement quand nous sommes dans de bonnes dispositions. Nous ne gagnerons rien à faire ça, au contraire nous perdrons notre tranquillité d'esprit.

Vers une vie plus sereine...

Bhavanam yoga sutra patanjali

Patanjali a, en quelque sorte fait un classement de 4 groupes de personnes: les heureux, les malheureux, les talentueux et les méchants. A chaque fois que nous interagissons, nos avons nos 4 clefs , à utiliser avec précautions en fonction de la personne que nous avons en face de nous mais aussi envers nous même.

Ces 4 clefs aident à garder l'esprit serein, pour faire en sorte que, petit à petit et chacun à son rythme notre esprit puisse de transformer et ses libérer de croyances limitantes, de jugements ou de nos peurs. Mais aussi nous faire prendre conscience que nous avons le choix sur nos frustrations, nos rancoeurs. Grâce à ces 4 clefs, nous avançons à notre rythme ver Bhavana.

Et si on ne pratique pas le yoga?

J'insiste toujours sur ce point qui me semble crucial: peu importe si on pratique le yoga, ou pas. Peu importe si on est "spirituel" ou pas. Ces clefs peuvent vous aider, j'en suis certaine. Essayez d'appliquer ces petits exercices décrits dans les 4 exemples, et qui sait? Peut être que vous aimeriez me partager de nouveaux exercices ou de nouvelles situations? j'en serai ravie!

Avant de partir, partagez en toute liberté dans les commentaires vos expériences, votre ressenti ou tout ce qui vous fait plaisir! Je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre...​Dites moi qu'avez vous appris et qu'avez vous envie de mettre en place?

Pour aller plus loin...ma bibliographie et mes sources


Ma formation de prof de yoga et mes cours de yoga au quotidien 🙂

Le livre "The Yoga Sutras Of Patanjali", par Sri Swami Satchidananda. En anglais. Je vous conseille chaudement ce livre car il est commenté par Swami Satchidananda de manière actuelle, simple et vraiment accessible. On n'est pas dans de la "spiritualité pour initiés" mais dans le concret. C'est ce que j'essaie aussi de transmettre ici!

Le très beau livre de Hatha Yoga, Yoga, Perfectionnement du docteur Ronald Steiner et Anna Trökes. Très dense, riche et bien expliqué

Les liens sur les livres que je présente sont des liens d'affiliés Amazon. En achetant le livre en passant par ce lien, vous participez à mon projet sans que vous coûte plus! D'avance merci 🙂

Follow

About the Author

Professeur de Yoga Hatha & Vinyasa, étudiante en naturopathie et passionnée de cuisine yogique. Mais avant tout, amoureuse de la nature et des montagnes. Fondatrice du site internet www.yogisa.life

Leave a Comment:

(2) comments

Lucie 05/29/2017

Merci pour ce superbe article… Il résume bien ce que je vis en ce moment et j’y trouve plein de réponses !

Reply
    isafay 06/06/2017

    Merci à toi pour ta présence. Tes mots si gentils. Je suis heureuse d’avoir pu t’apporter quelques réponses 😉 à très bientôt!

    Reply
Add Your Reply

Leave a Comment: