En quoi le yoga a changé ma vie?

By Isa | mon journal yogi

Fév 15
Pourquoi le yoga a changé ma vie

J’ai débuté le yoga il y a 8 ans déjà…Et pourtant j’ai l’impression que c’était hier. Non pas que j’ai tout de suite été une passionnée et acharnée, mais, depuis 8 ans, le yoga est devenu un compagnon de vie.

Beaucoup de professeur de yoga ont eu une carrière dans la danse ou dans la gymnastique. Ce n’est pas mon cas, j’étais, au contraire aussi souple…qu’un piquet! Par contre, j'ai toujours fait de l'activité physique, j'aime bouger et transpirer. Mais il me manquait une activité dans laquelle je puisse me poser, apprendre à m'écouter.

Alors on va prendre le temps de découvrir ce qui m'a poussé à prendre mon premier cours de yoga...Et si vous voulez aller plus loin, je vous invite à découvrir  comment j'ai décidé de passer le cas d'enseigner le yoga!

  • Bonne lecture! N'hésitez pas à, vous aussi, partager les raisons qui vous ont poussées à prendre votre premier cours de yoga et ce que ça a changé en vous!

Pourquoi commencer le yoga?

Lorsque j’ai commencé le yoga, je l’avoue, j’y allais pour le côté « exercices physiques ». Je vivais à Paris, la montagne me manquait atrocement et j’avais besoin de souffler car la vie parisienne et le début de vie professionnelle me rendaient assez tendue. J’expérimentais la frustration de la vie métro-boulot-dodo, j’avais le teint grisâtre et une tristesse tenace.

Je ne m’étais jamais sentie très bien dans ma peau et j’avais du mal à accepter mon corps, je voulais sans cesse changer quelque chose. Je n’étais pas « à l’intérieur ».

Pourquoi le yoga a changé ma vie

J'ai pris ce premier cours car j'avais besoin d'évacuer du stress, mais aussi d'un moment de pause dans ma vie. À 20 ans, je venais de commencer ma vie professionnelle et j'avais un gros sac de regrets, de doutes, de peurs...Alors, je me suis dit que travailler ma souplesse et gérer un peu mon stress étaient de bonnes raisons de passer le pas de ce premier cours.

C'est comment, un premier cours de yoga?

Lors de ce premier cours de yoga, j’ai été sérieuse, attentive et disciplinée…Mais aussi totalement perdue. Je confondais la gauche et la droite, je regardais sans cesse les autres pour essayer de ne pas perdre le fil…J’avais envie de rire aussi! Tout ceci me paraissait bien mystérieux.

J’ai survécu sans trop de mal aux exercices qui s’enchaînaient avec fluidité. A la fin du cours, nous avons fait « savasana », la posture de relaxation parfaite, allongé sur le dos, paumes des mains vers le ciel, jambes et bras écartés. Et pendant que la professeur nous guidait dans la détente de notre corps physique, elle énumérait les parties de notre corps, nous invitait à les détendre.

  • Ce moment là a été un déclic. Je me suis rendue à l’évidence: je n’avais aucune conscience de mon corps. Pourtant, j’avais toujours fait du sport. Mais je n’avais pas pris le temps de m’en préoccuper et encore moins de l’écouter.

Les exercices de respiration que nous pratiquions en début de séances étaient parfois trop violents pour moi ou m’ennuyaient, cela dépendait de mon humeur. Je n’y accordais guère d’importance…

Pourquoi continuer le yoga?

J’ai continué le yoga car je me sentais bien pendant les cours, puis quelques heures après. Parce que j’ai fini par gagner un petit peu en souplesse aussi.

  • Cette pratique m’a beaucoup aidé pour l’escalade, j’ai gagné en équilibre et en résistance: les postures de yoga gainent le corps.

Et puis, petit à petit, j’ai commencé à en parler autour de moi, à mes amis, à ma famille. à montrer des postures, à emmener mon tapis un peu partout.

Au fur et à mesure je me suis intéressée à ce que je considérais encore comme un sport. J’ai réalisé que la partie postures, « asanas » ne représentait qu’une petite partie du yoga. De même que je gagnais en souplesse physique, mon esprit devenait lui aussi plus souple.

Alors, les exercices de respiration que je regardais comme de la décoration ont recommencé à faire partie de ma pratique. Et là, quelle surprise lorsque j’ai réalisé qu’ils me faisaient eux aussi énormément progresser.

Pourquoi le yoga a changé ma vie-3

Non seulement pour la pratique des asanas, mais aussi en escalade et dans les autres sports. Mais pas que! J’ai pris conscience que j’arrivais à moins m’énerver quand je respirais…Je prenais le temps de réfléchir à l’aide d’une grande inspiration quand la colère montait…Et avec l’expiration je prenais la décision de revenir au calme.

Cheminer pour trouver "son" yoga

Car, en effet, il y a de nombreuses formes de yoga. certaine très connues, d'autre plus secrètes. Mais j'irai plus loin en affirmant que chaque prof enseigne "son" yoga, fruit de diverses expériences, formations, sensibilités.

Le yoga du son

Comme je vous l'ai expliqué, j'ai commencé avec un yoga postural, avec le Hatha yoga. Et puis, j’ai découvert la pratique du « yoga du son »…

Pourquoi le yoga a changé ma vie

Moi qui avait horreur de chanter et qui ne supportait pas le son de ma propre voix! Ce fut une sacré aventure d’oser « souffler » les sons des chakras avec des inconnus pour mon 1er cours. Et puis, la révélation…J’en suis revenue tellement émerveillée (ou shootée, diront de mauvaises langues 🙂 ) que mon copain n’a pas eu d’autre choix que de m’accompagner à mon second cours. Et puis aux suivants…

Depuis, je ne déteste plus ma voix. j’ai découvert que je pouvais apporter du bien-être à chacune de mes cellules en les faisant vibrer grâce à la puissance des sons. J’oserai aller plus loin en disant que j’ai ressenti le sentiment d’unité. J’ai réalisé que nous sommes tous constitués des mêmes atomes. Et pourtant, j’avais lu des livres, j’avais appris ça à l’école mais le yoga m’a permis de le vivre.

Et il est vrai que l’on comprend les choses et que l’on retient bien mieux les leçons lorsqu’elles s’impriment en nous.

J'ai découvert les mantras. J'ai compris que la spiritualité était la voie de chacun. que je n'avais pas à imposer de dogme, de manière de penser. Pas de mantras non plus dans mes cours...Je ne continue pas le yoga du son, faute de temps mais peut-être aussi car j'y ai pris ce que j'avais à y prendre quand j'en avais besoin. Désormais, je me tourne vers d'autres pratiques.

Le yoga Iyengar

Ou LA découverte qui a changé ma vision du yoga. En hatha yoga, je trouvais parfois qu'il y avait un manque de précision concernant l'anatomie. Rien de grave, car le plus important était ici de ressentir les effets des postures, l'aspect symbolique.

Lors de mon premier cours de yoga Iyengar, je me suis retrouvée dans le même état que pour mon premier cours de yoga. totalement perdue. pourquoi avoir besoin de sangles, de briques? Quoi? on fait de postures à 2? Mais où suis-je tombée??​

Pourtant...J'entame ma 2ème année, je suis les cours comme une vraie formation. Et je ne vais plus chez l'ostéopathe. Plus besoin!​

Tellement enchantée par la professeur, Bérénice, par la qualité de ses cours, la précision du yoga Iyengar que j'ai essayée d'y traîner certaines copines. Je vous confirme qu'il ne plait pas à tout le monde. Mais pour moi, c'est un yoga d'une immense richesse.

Et il m'aide à apprendre de plus en plus sur mon corps. Comment il fonctionne. ce dont il a besoin. Parfois encore, j'ai du mal à comprendre tous les ajustements que l'on doit faire dans certaines postures. J'apprends à utiliser les sangles, les blocs. À ajuster aussi, vu que certaine postures se font à 2. Mais c'est surtout le complément parfait en terme d'alignement des postures de mon coup de coeur "yogique", le yoga vinyasa!

Le yoga Vinyasa

Un yoga physique

Véritable coup de coeur que j'ai découvert en ligne, sur internet avant de pouvoir le pratiquer en cours et de faire ma formation. C'est un yoga qui, physiquement, demande un peu de discipline et d'entraînement, on ne va pas dire le contraire. Mais c'est aussi un yoga exigeant sur le plan mental, dans la mesure où on va peut être chercher au delà de nos propres limites. Et qu'on découvre, à chaque séquence qu'on est capable de bien plus. Émotionnellement aussi, ce yoga m'a permis de libérer, et me permet encore, de libérer énormément de tensions imprimées dans mon corps. 

Pourquoi le yoga a changé ma vie

Ce fut, pour moi, un coup de coeur et je suis ravie de pouvoir l'enseigner et le partager avec mes élèves mais aussi sur internet, grâce à ce blog et à ma chaîne Youtube.

Une danse guidée par le souffle et l'intention

L'aspect presque chorégrafié du yoga vinyasa me permet de suivre le mouvement du souffle, de mon corps et à mieux gérer les évènements de la vie. Tout est en mouvement, il faut à la fois de la souplesse mais aussi une certaines stabilité pour suivre une séquence de yoga vinyasa. C'est la même chose dans nos vies. Sans souplesse, nous nous heurtons à des murs. mais sans solidité, nous nous faisons écraser.

Encore une fois, on recherche l'équilibre et l'harmonie.

Ce que j'aime particulièrement est l'intention, qu'on place en début de séance pour ne pas la quitter de toute notre pratique. cette pensée que l'on suit, que l'on cherche à étendre, à ancrer grâce aux postures de yoga et au mouvement. Ces intentions sont des affirmations, qui m'aident à avancer.

La discipline et la volonté de s'accomplir

J'ai trouvé aussi dans ce yoga, la discipline et la volonté, chaque jour, de trouver du temps pour ma pratique. Un temps pour moi, pour me faire du bien, pour tester ma volonté du jour et l'état de mes peurs. 

Et je pense que la discipline mène à ma liberté​

Car c'est en ayant pratiqué, chaque jour que j'ai pu faire cette formation de professeur de yoga. C'est en travaillant, avec acharnement pour créer ce blog et mon activité que j'ai eu le courage de quitter un boulot certes très confortable mais dans lequel je ne m'épanouissais pas. Mais c'est aussi en réussissant à me lever les jours où rien ne va que je suis là où je suis aujourd'hui.

la discipline n'est pas notre ennemie. Elle seule peut nous permettre d'accomplir nos rêves et d'aller...au delà.

On a tous le choix, peu importe ce qu'il nous arrive, de nous laisser tomber, ou de choisir de se relever. J'ai fait ce deuxième choix. J'ai accepté de me réconcilier avec mon corps. Grâce au yoga...

Cheminer, encore et toujours

Mes projets

Bien sûr, je ne vous en parle pas ici, mais j'adore pratiquer l'acro-yoga qui m'apprend à gérer mes peurs. J'ai eu la chance de découvrir l'alimentation yogique et aussi une formation de professeur de yoga...Aujourd'hui? J'aimerai vraiment suivre une formation ou un stage de power yoga...

Pourquoi le yoga a changé ma vie

Toutes ces étapes, ces petites pierres blanches se sont assemblées pour former un ensemble que je trouve cohérent, qui m’a apporté un peu de sérénité. Mais surtout le courage d’écrire cet article et d’oser vivre la vie de mes rêves.

« J’habite » mon corps aujourd’hui, j’en ai fait ma maison la plus douillette. J’ai appris à faire avec, à accepter ses faiblesses et à utiliser ses forces. Il n’y a pas de postures parfaites en yoga, il ne s’agit pas de copier ce qu’on voit sur une photo, il s’agit de vivre la posture et de l’incarner, avec les limites de notre corps. Le yoga m’a apporté une sérénité. J’ai fait le lien entre mon corps et mon esprit et je suis bien plus respectueuse de mes besoins et envie.

Libre d'oser

Le terme sanskrit « yoga » signifie « union ». Je dis souvent que le yoga c’est le partage : le partage de soi, de son énergie, de ses connaissances…Mais le yoga c'est aussi la Liberté. La liberté de suivre ses rêves, ses envies et de s'inscrire dans une démarche globalement consciente.

Alors, nous avons toutes et tous nos envies, nos limites et nos peurs. Nous avons également la responsabilités de les tirer comme des boulets ou de défaire les chaîne pour nous permettre de nous envoler et de rêver GRAND.

  • Pour terminer de la plus belle façon cet article à coeur ouvert, pourquoi ne pas me partager ce que le yoga a changé dans votre vie? Et si ce n'est pas le yoga, partagez vos expériences. Vous lire est un grand cadeau, ne l'oubliez pas 😉
  • Je vous invite à vous abonner au blog car ne l'oubliez pas, cet article n'est pas gratuit! C'est pour cette raison que je vous demanderai de bien vouloir me laisser un petit commentaire ou de partager cet article s'il vous a plu. Et si vous n'avez pas aimé, dites le moi! Car c'est aussi en sachant ce qui vous déplait que je peux m'améliorer! Un grand merci à vous toutes et tous!
Follow

About the Author

Professeur de Yoga Hatha & Vinyasa, étudiante en naturopathie et passionnée de cuisine yogique. Mais avant tout, amoureuse de la nature et des montagnes. Fondatrice du site internet www.yogisa.life

Leave a Comment:

(3) comments

Gaelle 03/08/2017

Merci pour ton témoignage , et ton site en général 🙂 je découvre le yoga depuis quelques semaines , avant meme de commencer mon premier cours , mon professeur nous a parlé des doshas , de l’ayurveda …. comme si elle avait vu en moi que j’attendais de l’aide … depuis , mes habitudes changent , mes problèmes de ventres s’améliorent de jour en jour , je me suis rendu compte que je n’arrivais simplement pas à respirer…. alors après quelques cours je suis encore à faire les exercices en apnée ^^ mais je ne désespère pas, moi aussi j’y arriverai 🙂 en tout cas je ne pensais pas que le yoga pouvait m’apporter autant de chose positive et de remise en question . J espère que tu vas continuer ce blog au file de tes apprentissages…
a bientôt
Gaelle (galinettefoods sur insta 😊)

Reply
    Isa 03/08/2017

    Ho 🙂 Merci mille fois pour tes encouragements…Je vois toujours tes jolies photos du lac sur instagram! Tu verras, c’est un apprentissage qui peut être long, mais qui vaut le coup. On aura chacun un chemin différent, c’est ça le plus beau. La respiration est notre pilier. En inspirant, on fait de l’espace entre nos cellules, mais dans notre vie aussi. Je te souhaite de belles découvertes, et un mieux être au jour le jour. Ravie de t’avoir « rencontrée », au plaisir d’échanger, ici ou ailleurs 😉

    Reply
Claire 11/05/2017

Hello Isabelle,
Ton article est très inspirant ! Merci encore d’avoir accepté de participer au carnaval d’articles.
Je trouve cela très courageux d’avoir quitté ton travail pour devenir prof de yoga, un immense bravo d’avoir suivi ton rêve.
À bientôt,
Claire

Reply
Add Your Reply

Leave a Comment: